page d'accueil
ethnographie malgache
ethnographie réunionnaise




1 Éléments d'Anthropologie du Droit
Avant-propos : Philippe LABURTHE-TOLRA Doyen honoraire à la Sorbonne
Préface :
Norbert ROULAND Membre de l'Institut Universitaire de France

présentation avant-propos préface introduction plan
index analytique références table illustrations
1- Le souverain juge
2- “Pourquoi le sang de la circoncision...”
3- Dessin du dessein
4- “Authentique ! sans papier !”
5- L“Âme du Mil”
6- “Il faut se battre pour la constitution...”
7- Rire et démocratie
8- Sur l’innovation
9- La “culture des analgésiques” et l’individualisme
10- Du “mariage arrangé” à l’“amour-passion”
11- Du mythe au roman, de la Patrie à la Filisterie
12- La chimie du rire
13- Quelques données sur la prohibition de l’inceste
14- Morale et handicap
15- Le juge, de quel droit ?
16- Droit au sol et mythes d'autochtonie
17- Habiter, cohabiter : sur l’exemplarité
18- Le territoire de la langue : les deux natures



présentation

Plan :

I -

Dans la représentation traditionnelle du droit, la vérité est mesurée à la régularité et le souverain juge, garant de la régularité cosmique et sociale, est un médiateur entre les hommes et les puissances. C'est le Médiateur cosmique.

II -

En regard de cette fonction médiatrice du souverain traditionnel, la cité grecque expérimente, dans un autre rapport à la divinité, un espace politique caractérisé par l'égalité des citoyens devant la loi et l'égalité de l'accès à la parole à l'Assemblée. L'administration de la justice et du droit échappe aux médiateurs religieux. C'est le Contrat démocratique.

III -

Si la loi est contractuelle, la norme est cosmologique : la perfection physique est une perfection morale quand l’irrégularité physique met le bon ordre en cause, le beau est le bon et le vrai (la formule grecque signifiant que la régularité est la vertu). La révolution de la modernité est cette révolution morale, liée à la capacité de l’homme de s’excepter de la nature et de sa propre nature, qui dissocie la forme (l’apparence) et la valeur : le mal ne peut avoir forme humaine, l’altération et l’altérité sont résorbées dans la reconnaissance de la personne. C'est l'Individu et l'Innovation.

IV -

Mais le pouvoir de l'homme de s'excepter de la nature ne reçoit pas seulement un accomplissement technique - les prothèses qui démultiplient ses moyens physiques - ou culturel - les lois qui avalisent les usages -, c'est sur son propre génome que l'homme peut aujourd'hui - théoriquement - agir. Le Rituel et le Matériel, achevant de mettre en perspective ce mouvement de sacralisation et de désacralisation du cosmos qui aboutit à la sacralisation de la forme humaine interroge cette confrontation de la technique et de la morale qui est aujourd'hui au principe de la norme.

 RECHERCHER :