page d'accueil
anthropologie du droit
ethnographie malgache

présentation
3 Éléments d'Ethnographie Réunionnaise
Mots clés : Créolité Ancestralité Citoyenneté Départementalisation Patrimoine
Champs : Anthropologie du développement Anthropologie de l'image Patrimoine
Sociétés créoles Histoire postcoloiale Sociologie des institutions


1- Vingt ans après

2- Barreaux (en construction)
architecture créole

3- "Types de la Réunion" (en construction)
(don à la Société de Géographie du 6 novembre 1885)

4- Ancestralité, communauté, citoyenneté :
les sociétés créoles dans la mondialisation (dossier pédagogique)

5- Madagascar-Réunion :
l'ancestralité (dossier pédagogique)

6- Ethnographie d'une institution postcoloniale :
Contribution à l'histoire de l'université de la Réunion (1991-2003)


introduction : éléments d'analyse
présentation thématique
liste chronologique

Le département d'Ethnologie en déficit ...


Le 1er juin 2001

[Cher Collègue],

Voici le livre de Le Roy que tu m’as demandé.

Ainsi que – concernant la question des postes au département d’Ethnologie – une note méthodologique officielle, datée de 1998, qui tout en nous créditant de 4 postes (nous sommes en réalité trois titulaires), signale un déficit ETD…

- [N22] ayant changé de section (le Conseil scientifique de l’université, m’a-t-on dit, a avalisé sa demande malgré un avis négatif de la Commission des spécialistes, mais je n’en ai pas été informé) – Il a vraisemblablement fait cette demande pour être en mesure de léguer son poste à [un] proche : en 20° section, sa candidate n’a aucune chance… ,

- [N14] ayant été autorisé par le Conseil de Faculté à partir " avec son poste ",

comment assurer les 350 heures de cours en Licence, 100 heures en Maîtrise et 66 en DEA ?

- [X] (19° section) et [N19] (16°) recrutés pour ouvrir le DEUG n’appartiennent pas au département d’Ethnologie – [N19] est d’ailleurs rattaché officiellement au département de Sciences de l’Education, où il effectue, comme [X], la plus grande partie de son service.
- [X], allocataire-moniteur (du Ministère et non de l’université : il est normalien, agrégé et titulaire) n’est pas sûr de voir son contrat renouvelé…
ne font pas partie des titulaires 19° section. Voilà la situation.

J’ai lu avec intérêt ta plaidoirie pour l’AJ. La différence, sans doute, avec la Faculté des Lettres, c’est qu’en Droit vous êtes, malgré tout, en communauté universitaire et que vous partagez les mêmes intérêts scientifiques et moraux…

A bientôt !

Bonne Pentecôte !


B. C.



 RECHERCHER :