page d'accueil
anthropologie du droit
ethnographie malgache

présentation
3 Éléments d'Ethnographie Réunionnaise
Mots clés : Créolité Ancestralité Citoyenneté Départementalisation Patrimoine
Champs : Anthropologie du développement Anthropologie de l'image Patrimoine
Sociétés créoles Histoire postcoloiale Sociologie des institutions


1- Vingt ans après

2- Barreaux (en construction)
architecture créole

3- "Types de la Réunion" (en construction)
(don à la Société de Géographie du 6 novembre 1885)

4- Ancestralité, communauté, citoyenneté :
les sociétés créoles dans la mondialisation (dossier pédagogique)

5- Madagascar-Réunion :
l'ancestralité (dossier pédagogique)

6- Ethnographie d'une institution postcoloniale :
Contribution à l'histoire de l'université de la Réunion (1991-2003)


introduction : éléments d'analyse
présentation thématique
liste chronologique

Pas de candidat au poste de Doyen :
une opportunité inespérée pour le "droit au sol"

le 9 juin 1997


Proposition

*

Il s’agirait, pour ceux d’entre nous qui se voient mal représentés pour cinq ans par l’équipe qui vient d’être mise en place et qui n’acceptent pas le fait accompli, de manifester leur opposition
- aux moyens qui ont présidé à l’élection du nouveau Doyen (aucune concertation, aucun programme...)
- et aux conséquences que cette élection entraînera nécessairement pour notre Faculté.

Il est vain d’espérer dans les élections de novembre qui verront l’élection d’un nouveau Conseil.
En effet, dans la cohabitation qui s’installerait (dans l’hypothèse optimiste où ceux qui souhaitent le changement réussiraient à obtenir une majorité) l’action du Doyen, au carrefour d’informations dont il est souvent le seul ou le premier à disposer, pourra difficilement être neutralisée, quelle que soit la composition du nouveau Conseil.

Les intérêts de ceux qui viennent d’élire la nouvelle équipe décanale seront donc beaucoup mieux et beaucoup plus efficacement représentés que les nôtres. Tant par la position stratégique de l’équipe décanale que par le temps d’occupation des locaux administratifs de ces collègues - dont cela semble être la principale activité - alors que nous investissons dans la recherche et dans la préparation des cours la part majeure de notre temps et de nos énergies.

Aucune solution ne pouvant venir de l’intérieur, ne pas accepter le fait accompli peut consister à manifester publiquement
en faisant savoir que des enseignants de la Faculté des Lettres, eux aussi pourvu d’un mandat (Directeurs de dpt, de labo, etc.) et donc davantage représentatifs qu’une simple liste d’enseignants protestataires, ne travailleront pas avec la nouvelle équipe décanale,
- le refus d’un certain nombre d’entre nous de cautionner une équipe sans légitimité scientifique
- et la volonté de constituer pour le futur des équipes cohérentes et représentatives.

 RECHERCHER :